Suivez-nous





Quatre à quatre

architecte-logements-accession_N00architecte-logements-accession-05_15 11 27_N00architecte-logements-accession-16 03 24_N01

 

 

 

 

Une partition de 4 plots autonomes autour d’un espace central ouvert sur le Sud et le Parc.

 

 

Nous avons composé une partition de 4 plots autonomes autour d’un espace central ouvert sur le Sud et le jardin diagonal ; cet espace se situe en pleine terre ce qui permettra de planter de beaux sujets et de composer ainsi un véritable jardin collectif au cœur de l’îlot.

 

Les 4 plots sont pour trois d’entre eux décomposés en deux unités autour d’une même cage d’escalier afin de favoriser encore l’idée d’une composition volumétrique aérée et d’échelle domestique. Chacun de ces demi-plots se présente comme un volume simple chanfreiné en arrondis ou rectangulaire. L’ensemble forme une composition singulière dans la mesure où les volumes s’assemblent constituer une famille identifiée et homogène où, pour autant, chacun de ses membres possède sa propre personnalité. Personnalité qui s’affirme grâce à la hauteur du plot, sa matière et sa position dans le cœur d’îlot.

 

 

 

 

 

 

 

 

Programme : 175 logements (155 logements en accession + 20 logements sociaux), commerces

Lieu : ZAC Mantes Université à Mantes la Ville

Maitre d’Ouvrage : BPD Marignan (ICF Bailleurs social)

Surface : 10 100 m² SHAB

Cout des Travaux : 15 M€ H.T.

Calendrier : Concours Mars 2015 / Dépôt PC (Bâtiments A, B et C) avril 2016

Maitrise d’œuvre : Jean Bocabeille Architecte, Mandataire

  PLAN02, HQE

Performances : NF Logement / RT2012

 

 

 

 

 

00 PLAN SITE INTERNET _ Mise en

 

 

architecte-logements-accession-08_15 11 26_N00 2

 

 

 

 

 

La disposition des volumes permet de ménager des transparences vers le cœur d’ilot mais également des vues transversales vers l’environnement de l’ilot. Notre parti urbain est également un parti paysagé. La présence du jardin diagonal au Sud est conforté par le cœur de l’ilot qui devient un complément, voire même un prolongement du jardin diagonal. Les volumes n’occupent pas tout le linéaire de l’alignement sur la parcelle de façon à laisser des espaces végétalisés qui sont également des zones de pleine terre de façon à permettre la plantation d’arbres à hautes tiges aux angles Nord Est et Sud Ouest de la parcelle. Le cœur d’ilot devient un espace partagé par les usagers. Au pied des plots A et B, des terrasses privatives sont offertes aux habitants des RDC. L’espace central, minéral et paysagé est lui d’un usage collectif.

 

 

 

 

 

architecte-logements-accession-C_16 04 20_N00architecte-logements-accession-16 02 29_N00-v2

 

 

 

 

 

Les bâtiments sont pensés comme des volumes purs dont seul le calepinage des fenêtres et loggias contrebalance avec la rigueur volumétrique. Le système du plot permet de disposer facilement des appartements en angle afin de leur faire bénéficier d’une double orientation. Nous avons privilégié la position systématique du séjour dans l’angle avec l’accès à une terrasse dans les angles, ce qui, dans ce cas, permet soit de fermer l’espace de la cuisine, soit de le laisser ouvert sur l’espace du séjour. Les espaces jour/nuit sont respectés de façon traditionnelle.

 

Dans le bâtiment B, nous avons tenu à ce que toutes les circulations horizontales soient éclairées naturellement. Une baie vient se positionner à l’angle, à l’interface entre les deux plots.

 

 

 

 

 

Logements à Mantes

 

Logements à Mantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



« Retour à la liste
Top