Suivez-nous





DOS À DOS

 

 

 

 

Le lot A1 sera l’un des tout premiers lots à édifier la ZAC LÉON BLUM d’Issy Les Moulineaux. La nouvelle gare du Grand Paris Express à proximité (station « Les Moulineaux » tramway T2) amènera la vie dans ce nouveau quartier en créant un important flux piétonnier rue Aristide Briand, là où le projet sera implanté.

 

La superposition de deux programmes – école maternelle en socle + 111 logements en superposition – imposée par les limites de cette parcelle, présente deux problématiques. Le confort acoustique des habitants d’une part, mais aussi, voire surtout, la sécurité des enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À question singulière, réponse singulière

 

 

Ceci nous a conduit à développer une solution de logements non conventionnelle. Notre projet, « figure en U », apporte une réponse singulière aux futurs résidents, offrant un cadre de vie inédit basé sur un mode de vie plus participatif. Cette proposition permet de réaliser des logements au confort de vie optimum, tout en installant une école en son centre. Les deux programmes finement associés, permettent d’éviter au maximum la nuisance de l’un sur l’autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une école aux espaces extérieurs maximisés, sur 2 niveaux

 

 

Les espaces extérieurs de l’école – cour, préau, espaces verts et potagers – ont été imaginés pour offrir un maximum de surface de cours aux élèves dans les meilleures conditions d’ensoleillement. Pour ce faire, nous proposons deux cours superposées. Une cour à rez-de-chaussée de 560 m2 dont 90 m2 de préau, ainsi qu’une deuxième cour à l’étage de 560 m2 également, dont 100 m2 de préau, toutes deux orientées plein sud.

 

 

 

Des logements en surplomb, et des pièces de vie tournées vers l’extérieur

 

 

Afin de résoudre le problème de la sécurité des enfants et celui du bruit généré par la cour d’école, nous proposons d’orienter toutes les pièces de vie des logements – séjours et chambres – vers l’extérieur de la parcelle. Ainsi, seuls les dessertes et les espaces extérieurs beaucoup moins susceptibles d’être gênés par le bruit, sont tournés vers l’intérieur de la parcelle. Pour éviter d’éventuelles chutes d’objets vers les cours, nous proposons des gardes corps difficilement franchissables (hauteur : 2,10 m), ainsi que des jardinières de 80cm de largeur effectuant un retrait et une mise à distance des balcons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des logements sociaux 100% traversantS

 

 

La finesse du bâtiment permet de réaliser des logements tous traversant. Les salles de bains et les cuisines sont ainsi quasi systématiquement éclairées et ventilées naturellement. L’épaisseur de 8 m nous permet de réaliser des logements d’une grande qualité pour les futurs résidents. Les surfaces des logements sociaux étant difficilement négociables, nous estimons que les conditions de confort optimales pour le logement seront la luminosité et la capacité de ventiler naturellement son logement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une conception rationnelle pour un bâtiment évolutif

 

 

Le nombre de pièces sèches donnant le type du logement, nous avons dessiné des appartements flexibles. Pour une même largeur, les appartements se distinguent par leur longueur en façade en fonction d’un nombre de trame régulière de 1,50 mètre. Ce dispositif rationnel permet de combiner les différents types : T1/ 4 trames ; T2 / 5 trames ; T3 / 6 trames ; T4 / 7 trames. Quatre T5 sont réalisés en duplex sur les deux proues du bâtiment en façade Sud.

 

Dans la mesure ou le principe constructif est un système poteaux dalles, nous pouvons imaginer que ces appartements peuvent être flexibles et mutables dans le temps. La granulométrie pourra alors évoluer et les appartements pourront être rassemblés ou divisés. La trame de 1,50 en façade correspond à un châssis vitré toute hauteur. En ouvrant largement ses baies, le résident à quasiment la sensation d’un espace extérieur en loggia pour son séjour ou sa chambre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’habitat participatif, un cadre de vie valorisant pour les habitants

 

 

Les coursives sont des lieux partagés, à l’image d’une ruelle publique. L’habitat participatif repose aussi sur ce principe. Celui d’une convivialité retrouvée entre voisins. Celui d’un nouveau lien social qui pourra être tissé à l’échelle de la résidence. A mi-chemin entre public et privé, nous proposons que les balcons soient accessibles depuis cette coursive, situés en face de chacun des logements mais détachés de ceux-ci, afin de pouvoir être privatisé par chaque famille. La coursive devient un lieu de vie partagé, tout en préservant l’intimité de chacun. Celle-ci, ainsi que les balcons sont traités avec une forte présence de bois, qui par sa chaleur, apporte un caractère intimiste et protecteur aux usagers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bâtiment Biosourcé 3, Effinergie + et NF Habitat 6*

 

 

Face aux nouveaux défis écologiques, nous avons souhaité revitaliser et repenser un lieu porteur de potentiels naturels valorisables. Pour cela, trois axes principaux de travail ont été développés :

 

  • Optimisation de la morphologie et de la spatialité
  • Mise en place d’une démarche matériautique durable complète
  • Optimisation des systèmes passifs et du confort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu : Zac Léon Blum, Issy les Moulineaux (92)

Programme mixte : 111 logements collectifs + 1 école maternelle en superposition
Maître d’Ouvrage : OPH Seine Ouest Habitat
Surface : 10 756 m2 shon (dont logements : 7 734 m2 shon – école : 2 865 m2)
Coût : 23,7 M€ HT

Maîtrise d’œuvre : Jean Bocabeille Architecte, mandataire / Khephren (structure) /

  Franck Boutté (Thermique fluides et HQE) / Mazet (eco) / Acoustique Vivié & Associés
Calendrier : concours 2017

Performances : Biosourcé 3, Effinergie+, HQE NF Habitat 6*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



« Retour à la liste
Top